L'INTÉRESSEMENT, ne doit servir que l'intérêt des salarié(e)s

16.01.2017

 

 

   

Lettre ouverte au Délégué Syndical National de FORCE OUVRIERE chez LCL

 

Monsieur KERNIVINEN,

 
Dans le courrier que vous m’avez adressé le 12 janvier 2017, vous déclarez : « Je me réjouis de ne pas avoir signé la première version du texte d’accord RVC, puisqu’il n’y aurait pas eu de versement d’intéressement l’an prochain au titre de 2016.

Thierry Cornu [CFDT] a acquiescé ».

Ensuite, vous m’expliquez que vous avez enfin lu l’article N°2 (1) de l’accord d’intéressement que vous avez signé ; article que l’on retrouve à la fois dans la première version du texte puis dans la suivante.

Enfin, vous me dites que grâce à votre refus de signer l’accord présenté le 30 juin mais que vous avez finalement signé le 25 juillet les salariés pourront toucher de l’intéressement. Vous motivez cette affirmation par le fait que l’accord, dans son article N°1, précise depuis le 25 juillet, que le résultat d’exploitation avant impôts est identifié, dans la communication financière du Groupe Crédit Agricole SA, par l’intitulé : résultat sous-jacent de la banque de proximité de LCL. 

 

Cher Monsieur, je vous remercie de votre courrier car il va me permettre de vous éclairer sur le fonctionnement d’un accord d’intéressement... 

 

 

 

Vous pouvez lire la suite du courrier dans "l'Espace Adhérents".

Connectez-vous dans votre Espace Adhérent

 

Please reload

A l'affiche

COMPTE RENDU CSEC des 23 et 24 septembre 2020

25.09.2020

1/5
Please reload

Nos autres publications
PERSPECTIVES Le Magazine
Chut ! L'e-magazine
Lettre des Adhérents
Mes fiches pratiques
Infos buzz
Nos Actus CCE
L'actus de la CFE/CGC

ADHERER

LES BONNES RAISONS D'ADHERER

LE BULLETIN D'ADHESION

 

 

 

© 2016 SNB/CFE-CGC Section Banque LCL

 

 

 Flux Rss
Flux RSS

Maquette originale : HF