MA FICHE PRATIQUE : La Parentalité

23.02.2018

L’accord relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes signé le 29 juin 2017 fixe des règles  dans plusieurs domaines, dont :

 

LA MATERNITÉ, PATERNITÉ ET PARENTALITÉ

Dans le cadre d’un congé maternité ou d’adoption, votre responsable hiérarchique doit vous recevoir, au plus tard dans les trois mois qui précèdent la date de votre départ, afin de faire le point sur votre situation professionnelle et de réaliser votre entretien d’évaluation selon les modalités habituelles.

 

Par la suite vous rencontrerez votre RDI à qui vous pourrez faire part de vos projets en termes de prise éventuelle d’un congé parental d’éducation, de reprise d’activité à temps plein ou à temps partiel.

Il vous communiquera le Guide de la parentalité qui vous informe notamment sur l’entretien préalable à votre reprise d’activité.

Vous devez prendre contact avec votre RDI au moins deux mois avant votre reprise, toutefois en cas d’oubli de votre part, votre RDI doit organiser cet entretien, le plus tôt possible avant la date de retour prévue.

 

Cet entretien est incontournable car il permet :

 

-  De définir les conditions de votre reprise d’activité, temps de travail, affectation, besoins de  formations…

Sachez  que  LCL doit rechercher des solutions en cas de contraintes liées à l’exercice de la parentalité, et que (si vous le souhaitez) la reprise sur le poste tenu avant votre départ  est privilégiée, y compris lors d’une reprise à temps partiel. Votre affectation de retour doit vous être communiquée au plus tard 15 jours avant votre reprise.

 

- De procéder à un examen de votre  rémunération, et de vous informer sur la garantie d’évolution salariale, qui prévoit une augmentation de R.B.A. au retour de congé sous conditions (cf art 3.3.4 page 9 de l’accord).

 

 

BON A SAVOIR

  • Vous continuez à bénéficier du régime obligatoire à la complémentaire  santé dans le cadre de votre congé maternité, adoption ou parental d’éducation.

  • Les papas bénéficient du congé paternité légal  de 11 jours calendaires. LCL s’engage à maintenir leur salaire en complément des indemnités journalières de la Sécurité Sociale.

  • Lorsque vous travaillez à temps partiel  ou temps réduit, l’organisation et la charge de travail doivent être adaptées  à votre temps de travail, comme par exemple les objectifs commerciaux. En aucun cas votre évolution professionnelle ne peut être freinée par votre régime de travail. Votre évolution de carrière (rémunération, formation évaluation de la performance) doit être traitée sur un pied d’égalité par rapport à un salarié à temps plein.

  • Tout refus d’accéder à une demande de temps partiel doit être fondé sur des raisons  objectives et vous pouvez solliciter un réexamen de votre situation auprès du RRH en cas de désaccord.

  • Enfin, vous pouvez désormais cotiser à  taux plein pour votre retraite de base et complémentaire

 

Télécharger le document.PDF 

 

 

 

 

Please reload

A l'affiche

COMPTE RENDU CSEC des 23 et 24 septembre 2020

25.09.2020

1/5
Please reload

Nos autres publications
PERSPECTIVES Le Magazine
Chut ! L'e-magazine
Lettre des Adhérents
Mes fiches pratiques
Infos buzz
Nos Actus CCE
L'actus de la CFE/CGC

ADHERER

LES BONNES RAISONS D'ADHERER

LE BULLETIN D'ADHESION

 

 

 

© 2016 SNB/CFE-CGC Section Banque LCL

 

 

 Flux Rss
Flux RSS

Maquette originale : HF