NOTRE COMMUNICATION suite au Comité Social Économique Central (CSEC) exceptionnel du 13 avril 2021



Vendre nos agences en Guyane, telle est la décision prise par la Direction de LCL


Du fait des perspectives et des contraintes d’exploitation de ce marché, la direction fait le choix de ne pas réaliser un investissement dont le retour serait, selon elle, aléatoire ou à tout le moins en dessous de ce qu’il pourrait être ailleurs.

Sur un strict plan économique nous ne doutons pas de la solidité des études réalisées par des experts et des certitudes qui en découlent.

Sur le plan social de nombreuses garanties ont été données et des engagements pris par le repreneur notamment en ce qui concerne le maintien de rémunération, congés, ancienneté etc..


Pour le SNB LCL/CFE-CGC le sujet mérite une réflexion plus large.


Notre entreprise a eu à gérer une fusion compliquée avec la BFC-AG (Banque Française Commerciale Antilles-Guyane), établissement qui nécessitait alors une restructuration profonde. Celle-ci est peut-être encore d’actualité et nous en vivrions ainsi un épisode. La structure Martinique Guadeloupe demeure et suscite des interrogations dans sa configuration actuelle.

Les contraintes d’exploitation et notamment l’éloignement du centre de décision ou le décalage horaire restent d’actualité pour la Martinique et la Guadeloupe.


Le Crédit Lyonnais a été contraint en son temps de céder des activités pour sauver ce qui pouvait l’être. Aujourd’hui LCL décide, de sa propre initiative, de céder une part de son réseau à un concurrent fut-il du même groupe. Cette décision est lourde de sens. Vendre est très différent de regrouper.


Sur un plan humain nous voyons avec tristesse nos collègues de Guyane nous quitter, nous savons maintenant que ce type d’opération est possible et pourra peut être se renouveler sous d’autres cieux en d’autres temps au prétexte d’aussi « bonnes raisons ».


Pour le SNB LCL/CFE-CGC il convient d’être très vigilant à l’heure où évolutions technologiques radicales et attentes pressantes de rentabilité bousculent notre existence.


Le SNB LCL/CFE-CGC même s’il reconnaît l’accompagnement social ne peut pas cautionner une telle opération.


Téléchargez la communication pdf



CSEC Exceptionnel- 13 avril 2021_[17345]
.
• 382KB


A l'affiche
Nos autres publications
Lettre des Adhérents
Mes fiches pratiques
Nos Actus CCE